Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Monoxyde de carbone : soyez vigilant !

Monoxyde de carbone : soyez vigilant !

Danger monoxyde de carbone

Chaque année, les intoxications au monoxyde de carbone connaissent une recrudescence pendant l'hiver. Pendant l'hiver 2015/2016, on dénombre 119 épisodes d'intoxication par le CO exposant 444 personnes dont 1 décès *

  • Les sources de monoxyde de carbone dans l’habitat

Les intoxications sont le plus souvent liées à :
- Un défaut de fonctionnement sur un appareil à combustion (chaudière, cuisinière, chauffage mobile d’appoint…),
- Un manque d’aération et/ou de ventilation des pièces,
- L’obstruction des grilles d’aération et des conduis de fumée,
- L’usage prolongé de chauffages mobiles d’appoint (ils sont conçus pour une utilisation intermittente sinon ils peuvent dégager du monoxyde de carbone),
- L’utilisation de groupes électrogènes à l’intérieur des locaux.

 

  • Qu'est-ce que le monoxyde de carbone ?

Le monoxyde de carbone est un gaz qui se mélange à l'air ambiant, invisible et inodore, donc difficile à détecter, qui peut être mortel car très toxique.

  • D'où vient le monoxyde de carbone ?

Il se forme en cas de mauvaise combustion provenant de :

  • chaudières (bois, charbon, gaz, fioul),
  • chauffe-eau et chauffe-bains,
  • inserts de cheminées, poêles,
  • groupes électrogènes à essence ou à fioul,
  • chauffages mobiles d'appoint,
  • cuisinières (bois, charbon, gaz),
  • moteurs automobiles dans les garages,
  • appareils de "fortune" type brasero.

 

  • Quels sont les signes d'une intoxication par le CO ?

Fatigue inexpliquée, vertiges, nausées, vomissements, maux de tête, troubles visuels, perte de connaissance voire coma.

 

  • Que faire si on soupçonne une intoxication ?

 

  • Arrêter toute combustion,
  • ouvrir immédiatement toutes les fenêtres,
  • appeler les secours : 18 pour les pompiers, 15 pour le SAMU ou 112 pour le numéro d'urgence européen,
  • quitter les locaux, ne pas réinvestir les lieux

 

  • Les principales règles pour éviter les intoxications

1. FAITES ENTRETENIR VOTRE CHAUDIERE par un professionnel qualifié tous les ans.

2. FAITES RAMONER CONDUITS ET CHEMINEES au moins une fois par an.

3. AEREZ ET VENTILEZ VOTRE LOGEMENT 10 minutes par jour; ne bouchez pas les aérations de votre logement.

4. N'UTILISEZ PAS LES APPAREILS MOBILES DE CHAUFFAGE d'appoint fonctionnant au butane, au propane ou au pétrole en continu ou de manière intensive en remplacement d'un chauffage principal.

5. NE VOUS CHAUFFEZ JAMAIS avec des panneaux radiants à gaz ou avec le four d'une cuisinière à gaz.

6. N'UTILISEZ LES PETITS CHAUFFE-EAU non raccordés à l'extérieur par un conduit que de façon intermittente et pour une courte durée (8 minutes maximum).

7. NETTOYEZ REGULIEREMENT les brûleurs de votre cuisinière à gaz.

8. NE REMETTEZ JAMAIS EN SERVICE un appareil de chauffage ou une cheminée, délaissé depuis des années ou utilisé épisodiquement, sans le faire vérifier par un professionnel agréé.

9. N'UTILISEZ PAS LES GROUPES ELECTROGENES dans les espaces clos.

 

 

Information délivrée par l'Agence Régionale de Santé Grand Est

* Période 01/09/2015-31:03:2016. Santé Publique France (CIRE Grand Est) Données régionales non consolidées du système de surveillance des intoxications par le monoxyde de carbone, susceptibles d'évoluer dans le prochain bilan.